lefigaro.fr : « Enlèvements d’enfants au Japon lors de séparations : requête auprès de l’ONU »

« «150.000 enfants, selon les chiffres avancés par l’ONG Kizuna Child-Parent Reunion, sont enlevés chaque année par un parent au Japon, dans le cadre d’une séparation. Ils sont par la suite privés de tout accès à leur autre parent pendant des années, parfois jusqu’à leur majorité», a souligné dans un communiqué Jessica Finelle, associée au cabinet Zimeray & Finelle à Paris. «A travers les actes et omissions de ses acteurs publics, le Japon a commis de graves violations des droits de l’enfant», ajoute cette avocate spécialiste en droit international. »

Lire la suite...