dimanche 18 avril 2021

brut.media/fr : « L’histoire de Fabien Azoulay, ce Français détenu en Turquie »

Interview de François Zimeray sur le sort de Fabien Azoulay.

Learn more...
lundi 12 avril 2021

parismatch.com : « Le terrible calvaire de Fabien, Français emprisonné en Turquie »

« Il porte sur lui le fait d’être Français, homosexuel et juif», déplore François Zimeray, précisant que le quadragénaire avait été «brûlé au second degré» par des codétenus (…) ».

Learn more...
mardi 6 avril 2021

lorientlejour.com : « Plainte à Paris contre l’ex-Premier ministre pour « crimes contre l’humanité » »

« Cinq Irakiens ont déposé plainte mardi à Paris pour « crimes contre l’humanité, torture et disparitions forcées » contre l’ancien Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi pour des actes commis lors des manifestations de la « révolution d’octobre », a indiqué à l’AFP leur avocate.
La plainte a été déposée auprès du parquet spécialisé dans la lutte contre les crimes contre l’humanité au tribunal judiciaire de Paris, a précisé leur avocate, Me Jessica Finelle (…) ».

Learn more...
mardi 24 novembre 2020

lesechos.fr : « Affaire Ghosn : un panel d’experts de l’ONU condamne les méthodes employées par la justice japonaise »

Ce rapport, qui fait suite à la saisine des experts onusiens par le cabinet Zimeray & Finelle en mars 2019, « reprend la quasi-totalité des arguments avancés depuis deux ans par les avocats français de Carlos Ghosn, Jessica Finelle et François Zimeray ». Il conclut au caractère arbitraire de sa détention et dénonce les multiples violations de son droit au procès équitable.

Learn more...
mardi 24 novembre 2020

europe1.fr : « Détention de Carlos Ghosn : son avocat espère une « reconnaissance de sa souffrance » »

« Dans un avis publié lundi, un groupe de travail de l’ONU a jugé « arbitraire » la détention de Carlos Ghosn au Japon. Son avocat, François Zimeray, a affirmé mardi sur Europe 1 espérer « une reconnaissance de la réalité de la souffrance et de l’injustice » subies par son client pendant sa détention ».

Learn more...
dimanche 25 octobre 2020

lesechos.fr : « Enfants « kidnappés » au Japon : des parents européens pressent Bruxelles d’agir »

« Leur cabinet d’avocats Zimeray & Finelle a saisi, le 20 octobre, la Commission des Affaires juridiques du Parlement européen pour demander la suspension de l’accord de Partenariat Stratégique signé en 2018 entre Bruxelles et Tokyo. Les conseils expliquent que ce texte, qui encadre les coopérations entre l’Union et le Japon, prévoit que les deux parties s’engagent à respecter les droits de l’homme et celui des enfants à avoir accès à leurs deux parents (…) ».

Learn more...
jeudi 22 octobre 2020

lefigaro.fr : « Enlèvement d’enfants binationaux: le Japon épinglé au Parlement européen »

« Dans un courrier adressé mardi au président de la commission des affaires juridiques du Parlement européen, l’avocate Jessica Finelle appelle à la suspension de l’Accord de partenariat stratégique (APS) entre l’Union européenne et le Japon (…) ».

Learn more...
mercredi 19 août 2020

Cour de cassation : la chambre criminelle ordonne la libération immédiate d’un client du cabinet Zimeray & Finelle

Par arrêt du 19 août 2020, la Cour de cassation a ordonné la remise en liberté immédiate de l’un de nos clients détenu depuis neuf mois sous écrou extraditionnel. La Chambre criminelle a ainsi fait droit à notre argument selon lequel la législation dérogatoire justifiée par l’état d’urgence sanitaire était d’interprétation stricte. Ainsi s’appliquait-elle au régime de la détention provisoire et non à celui de l’écrou extraditionnel. Rendu sans renvoi, après plusieurs appels tentés en vain devant la Chambre d’Instruction de Douai, cet arrêt nous rappelle que la justice est fille de l’obstination.

Learn more...
mercredi 27 mai 2020

« Un enregistrement révèle que l’Ambassade du Japon à Paris aurait incité ses ressortissants à enfreindre la loi, facilitant ainsi l’enlèvement d’enfants franco-japonais »

« Un enregistrement d’une session parlementaire au Japon révèle la tenue d’un séminaire organisé à Paris par les autorités nippones de nature à encourager des mères à enlever leurs enfants franco-japonais depuis la France vers le Japon (…) ».

Learn more...