mercredi 19 mai 2021

mediapart.fr : « Un ex-premier ministre irakien visé par une enquête en France pour crimes contre l’humanité »

« La plainte a été déposée à Paris début avril 2021 en vertu de la compétence universelle de la France et parce que Abdel-Mehdi y a vécu, par intermittence, une trentaine d’années. (…)
«Nous savons que M.Adel Abdel-Mehdi a résidé pendant des années en France, des informateurs nous assurent qu’une partie de sa famille est française, donc il est possible qu’il soit français », avance l’avocate française Jessica Finelle, à l’origine de la démarche (…) ».

Learn more...
dimanche 18 avril 2021

brut.media/fr : « L’histoire de Fabien Azoulay, ce Français détenu en Turquie »

Interview de François Zimeray sur le sort de Fabien Azoulay.

Learn more...
lundi 12 avril 2021

parismatch.com : « Le terrible calvaire de Fabien, Français emprisonné en Turquie »

« Il porte sur lui le fait d’être Français, homosexuel et juif», déplore François Zimeray, précisant que le quadragénaire avait été «brûlé au second degré» par des codétenus (…) ».

Learn more...
mardi 6 avril 2021

lorientlejour.com : « Plainte à Paris contre l’ex-Premier ministre pour « crimes contre l’humanité » »

« Cinq Irakiens ont déposé plainte mardi à Paris pour « crimes contre l’humanité, torture et disparitions forcées » contre l’ancien Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi pour des actes commis lors des manifestations de la « révolution d’octobre », a indiqué à l’AFP leur avocate.
La plainte a été déposée auprès du parquet spécialisé dans la lutte contre les crimes contre l’humanité au tribunal judiciaire de Paris, a précisé leur avocate, Me Jessica Finelle (…) ».

Learn more...
mardi 24 novembre 2020

lesechos.fr : « Affaire Ghosn : un panel d’experts de l’ONU condamne les méthodes employées par la justice japonaise »

Ce rapport, qui fait suite à la saisine des experts onusiens par le cabinet Zimeray & Finelle en mars 2019, « reprend la quasi-totalité des arguments avancés depuis deux ans par les avocats français de Carlos Ghosn, Jessica Finelle et François Zimeray ». Il conclut au caractère arbitraire de sa détention et dénonce les multiples violations de son droit au procès équitable.

Learn more...
mardi 24 novembre 2020

europe1.fr : « Détention de Carlos Ghosn : son avocat espère une « reconnaissance de sa souffrance » »

« Dans un avis publié lundi, un groupe de travail de l’ONU a jugé « arbitraire » la détention de Carlos Ghosn au Japon. Son avocat, François Zimeray, a affirmé mardi sur Europe 1 espérer « une reconnaissance de la réalité de la souffrance et de l’injustice » subies par son client pendant sa détention ».

Learn more...
dimanche 25 octobre 2020

lesechos.fr : « Enfants « kidnappés » au Japon : des parents européens pressent Bruxelles d’agir »

« Leur cabinet d’avocats Zimeray & Finelle a saisi, le 20 octobre, la Commission des Affaires juridiques du Parlement européen pour demander la suspension de l’accord de Partenariat Stratégique signé en 2018 entre Bruxelles et Tokyo. Les conseils expliquent que ce texte, qui encadre les coopérations entre l’Union et le Japon, prévoit que les deux parties s’engagent à respecter les droits de l’homme et celui des enfants à avoir accès à leurs deux parents (…) ».

Learn more...
jeudi 22 octobre 2020

lefigaro.fr : « Enlèvement d’enfants binationaux: le Japon épinglé au Parlement européen »

« Dans un courrier adressé mardi au président de la commission des affaires juridiques du Parlement européen, l’avocate Jessica Finelle appelle à la suspension de l’Accord de partenariat stratégique (APS) entre l’Union européenne et le Japon (…) ».

Learn more...
lundi 25 mai 2020

France 3 Régions : « Journée internationale des enfants disparus : enlevés par leur mère, le combat d’un père pour revoir ses enfants »

«  »Je tiens à souligner le soutien exceptionnel de Maître Finelle qui fait un travail énorme, elle pense à plusieurs actions futures qui vont pouvoir mettre un peu de pression sur le gouvernement japonais pour qu’on puisse revoir nos enfants. Ça m’aide énormément » reconnaît Vincent Fichot (…) ».

Learn more...